Plateforme littéraire
À la Une: LIVRE - PARIS 15-18 mars 2019

(nederlands)

(english)



LA LITTÉRATURE DOIT-ELLE ÊTRE LE TÉMOIN DE SON ÉPOQUE ?
A L'ÉPREUVE DU RÉEL avec François Bégaudeau (Prix Goncourt 2018)
DIRE ET REPRÉSENTER LA VIOLENCE DE L’HISTOIRE avec David Diop
ÉCRIRE L'INTIME avec Philippe Besson

L’ART ET LE RISQUE DU SILENCE
Face à la tragédie et l’effroi, face à ces mots si lourds qu’ils devraient laisser place au silence, Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012 et Prix littéraire Le Monde 2018 pour À son image, ainsi que l’artiste Natacha Nisic, récemment exposée dans « Regards d’artistes - Oeuvres contemporaines sur la Shoah », offrent un dialogue passionnant sur les liens qu’entretiennent l’image, la photographie, le réel et la mort. Avec Jérôme Ferrari (Actes Sud) et Natacha Nisic. En partenariat avec Le Figaro littéraire.

ÉCRIRE L’INTIME
Comment l’écriture s’empare-t-elle de l’intime et jusqu’où l’écrivain peut-il aller quand il décide de se mettre a nu ? Quelle place reste-t-il alors pour la fiction ? Quatre écrivains témoignent de ces liens ambigus qu’entretiennent littérature et vie privée. Avec Philippe Besson (Julliard), Arnaud Cathrine (Verticales), Pauline Delabroy-Allard (Éditions de Minuit) et Leonor de Recondo (Sabine Wespieser). En partenariat avec Page des libraires.

DIRE ET REPRÉSENTER LA VIOLENCE DE L’HISTOIRE
David Diop, prix Goncourt des lycéens en 2018 pour Frères d’âme, et Sarah Chiche, auteur de l’un des livres les plus remarqués de la rentrée, Les Enténébrés, partagent une démarche littéraire singulière : pour eux, l’écriture est avant tout une recherche, celle de dire le monde et sa folie. Leur rencontre, pour la première fois, est l’occasion d’un dialogue passionnant sur l’acte d’écrire le monde d’hier et d’aujourd’hui. Avec David Diop (Seuil) et Sarah Chiche (Seuil).

À L’ÉPREUVE DU RÉEL Trois écrivains, dont le prix Goncourt et la révélation de la rentrée littéraire, qui ont en commun d’observer, les mécanismes de la violence sociale ; trois histoires d’abandon, de domination et d’insurrection ; une rencontre pour revenir sur la crise actuelle et le pouvoir de la littérature à faire surgir des visages, des corps et des réalités invisibles. Avec François Bégaudeau (Verticales), Nicolas Mathieu (prix Goncourt 2018, Actes Sud) et Joseph Ponthus (La Table ronde). En partenariat avec Page des Libraires.

LA LITTÉRATURE DOIT-ELLE ÊTRE LE TÉMOIN DE SON ÉPOQUE ? Fin 2018, dans une tribune parue dans Le Monde, un collectif de jeunes auteurs affirmait la nécessité pour le roman d’être un art contemporain, en prise avec son époque « assurément effrayante, insaisissable mais non indicible ». Au même moment, Johan Faerber, dans Après la littérature. Écrire le contemporain répondait au discours selon lequel la littérature française serait morte. Retour sur les controverses suscitées…Avec Sophie Divry (Noir sur blanc), Denis Michelis (Notabilia) et Johan Faerber (PUF).

GRAND ENTRETIEN AVEC ORHAN PAMUK
Prix Nobel de littérature en 2006, Orhan Pamuk honore, pour la première fois, Livre Paris de sa présence. Sa venue pour la sortie de son dernier livre, La Femme aux cheveux roux (Gallimard), est l’occasion d’un entretien exceptionnel avec Christophe Ono-dit-Biot sur la fabrique de l’écriture dans une oeuvre qui compte parmi les plus importantes et les plus singulières de notre temps. Avec Orhan Pamuk (Gallimard).

 

***