Plateforme littéraire


Rendez-vous littéraires


(nederlands)

(english)



Une rencontre
avec les traductrices Katelijne De Vuyst et Martine Woudt

Mercredi 16 mars 2022 de 18 :30 – 20 :00
Lieu : Alliance française de La Haye,
Emmapark 6, 2595 ET-Den Haag
+31 70 362 1523

En présentiel et par Live stream / lien d’invitation :

 https://us02web.zoom.us/j/5415007204?pwd=ck92Q2hWTE90d3dyOExVMTcrRStnUT09

Comment dire l’indicible? Comment trouver les mots pour dire la guerre, pour parler d'un père absent. L'écrivain doit leur inventer un langage. Les traducteurs doivent trouver les mots pour faire vivre ce langage dans leur propre langue.

Bienvenue! 

Rencontre avec Katelijne De Vuyst et Martine Woudt sur le métier de traducteur littéraire et notamment d’œuvres francophones. Sur leurs traductions d’Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon (Prix Renaudot 2020) et Frère d’âme de David Diop (Prix Goncourt des lycéens 2020, Booker Price et Europese Literatuurprijs pour la traductrice également).
Animée par Anja-Hélène van Zandwijk.

« Histoire du fils » de Marie-Hélène Lafon c’est celle d’André, dont la mère Gabrielle a confié l’éducation à sa sœur Hélène qui vit dans la maison familiale dans le Lot.
Une histoire de filiation qui soulève l’importance de connaître ses origines, du fils qui grandit dans un cocon d’amour tissé par sa tante, son oncle et ses cousines, tandis que sa mère est une étrangère et qu’il ignore tout de son père.  

"Frère d'âme" de David Diop est un roman sur la guerre 14-18 vue par un tirailleur sénégalais. Comment l'horreur engendre la folie « dans les plaies béantes de la terre qu'on appelle les tranchées ».
Ode à l'amitié et à la liberté, d'un style répété comme une chanson, Alfa Ndiaye, tirailleur sénégalais, ne pourra sauver « son plus que frère » de l'horreur de la guerre.

***